Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les crèches inclusives : un bénéfice pour tous

Si vous avez un enfant en situation de handicap, la crèche inclusive est la solution idéale pour lui. Il s’agit d’une nouvelle forme d’accueil dédiée aux enfants porteurs de handicap ou de maladies chroniques. Ce concept offre de nombreux avantages, notamment le développement de l’enfant au sein d’un environnement adapté. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les crèches inclusives.

 

Qu’est-ce qu’une crèche inclusive ?

 

Une crèche inclusive correspond à un établissement d’accueil qui prend en charge des enfants porteurs de handicap. Elle contribue à favoriser leur développement individuel et leur croissance dans la société en général. Pour y arriver, ce concept innovant offre un accompagnement personnalisé ainsi qu’un soutien compatissant afin que les enfants handicapés puissent trouver leur place dans la communauté. Pour être plus clair, il ne s’agit pas simplement d’une intégration. Cela correspond à une véritable inclusion, c’est-à-dire un accueil avec un processus d’adaptation et d’intégration dédié, tout en prenant en compte les besoins des autres acteurs. Les crèches inclusives sont actuellement très répandues dans les espaces d’accueil. Cependant, il est souvent difficile de trouver une place en crèche sans tenir compte de leur tarif élevé. Pour vous aider, il est conseillé de vous tourner sur un réseau de crèches associées comme Halppy Kids. Constitué de micro-crèches et de crèches privées, celui-ci propose un service de garde d’enfant pour les parents, les collectivités et les entreprises.

 

Les avantages des crèches inclusives

 

Voici les avantages offerts par les crèches inclusives :

 

Pour les enfants en situation de handicap

Grâce aux crèches inclusives, les enfants handicapés peuvent être en contact avec d’autres enfants. De tels échanges favorisent grandement leur développement. Vous devez savoir que les enfants apprennent en imitant les autres et en observant leur comportement. De plus, ils seront plus susceptibles de progresser et de suivre les consignes d’activités en étant en collectivité.

 

Pour les autres enfants

Les crèches inclusives permettent aux autres enfants (sans handicap) de côtoyer des camarades de différents milieux culturels et sociaux qu’eux. Cela aide alors à diversifier les contacts et à promouvoir l’égalité des chances. Ces enfants vont analyser les comportements de leurs camarades aux besoins spécifiques. Puis, ils verront que ces derniers nécessitent des soins particuliers. Confrontés à cette différence, ils développeront de la bienveillance, mais aussi un grand sens de l’empathie.

 

Pour les familles

Les familles des enfants porteurs de handicap se retrouvent parfois un peu isolées. D’ailleurs, la plupart des parents assument seuls l’éducation de leur enfant. C’est en ce sens que les crèches inclusives constituent une meilleure option pour eux. Celles-ci leur offrent un maximum de soutien. L’enfant pourra alors être suivi par des professionnels. De leur côté, les parents bénéficieront de plusieurs conseils pour une meilleure gestion de leur quotidien. Ainsi, ils pourront :

  • retrouver une vie sociale et professionnelle ;
  • rompre l’isolement, etc.

 

Pour les professionnels

Ce ne sont pas simplement les enfants et les parents qui bénéficient des avantages de l’accueil inclusif (en crèche). Les professionnels qui travaillent dans les espaces d’accueil y trouvent aussi leur compte. Comme les enfants en situation de handicap exigent beaucoup d’attention, il peut en effet être difficile pour certains de savoir quoi faire. Ainsi, au fur et à mesure de l’accueil, ils pourront mieux analyser les besoins particuliers de ces enfants et comprendre qu’ils sont des êtres humains comme les autres.

 

Comment trouver une crèche inclusive ?

 

Pour trouver une crèche inclusive, vous pouvez vous rendre directement auprès de votre mairie. Cela vous permet d’obtenir toutes les informations sur les différents services proposés dans votre région. Pour une recherche plus rapide, il est recommandé de consulter Internet, mais vous pouvez très bien demander conseil auprès de votre pédiatre ou de votre médecin traitant